La NDI pour animer
:-)
Psychodrame
Description tirée du site http://www.odef.ch/news_psycho.php


Utilisés en psychothérapie d´une part, et dans l´éducation, la formation en entreprise, en coaching... d´autre part, le psychodrame et les méthodes d´action qui en découlent allient les dimensions cognitives, émotionnelles et comportementales.

Le psychodrame, à la base, est une thérapie des relations dans laquelle les gens expérimentent, par la mise en action dans un cadre de sécurité, des scènes de leur vie passée, présente, et anticipée du futur. Ces scènes sont, soit des représentations très proches de la "réalité", soit des extériorisations de processus mentaux internes.

Par la mise "en scène" de sa perception, de sa réalité intérieure et/ou extérieure, la personne va établir un dialogue entre les diverses parties de cette réalité qui est la sienne : ses émotions, pensées, croyances, comportements, et ses représentations des autres et des tensions qu’elle vit. Situations non-terminées, conflits, pertes et autres événements parfois gravement stressants, bloquant ou déroutant, peuvent êtres débloqués ou résolus à travers cette mise en action. Faire face aux crises, rechercher et découvrir, avec l’aide du groupe et du (de la) psychodramatiste expérimenté(e), peut faire apparaître de nouvelles options facilitant le respect de soi, le respect des autres.

En tant que méthode, le psychodrame favorise la compréhension et la prise en compte réciproque. Il utilise plus d´une centaine de techniques, comme le relève Anne-Ancelin Schutzenberger, toutes concourrant à l´exploration, l´approfondissement et le "dénouement accompagné" des problématiques présentées. Cette méthode de soin des relations permet aux personnes d’être plus spontanées et plus créatives dans leur vie privée et professionnelle. Ainsi, le psychodrame donne à chacun(e), par l’action, la possibilité de dire ou faire ce que la vie ne leur a pas permis.

En d’autres termes,

  • le dialogue actif que facilite le psychodrame et qui mène à une estime de soi plus grande,
  • le soin relationnel et le "dénouement accompagné" mis à disposition,
  • la prise d’autonomie que le processus psychodramatique promeut, peuvent être utiles aussi bien à ceux/celles qui sont en crise personnelle, qu’à ceux/celles qui ont des questions professionnelles à résoudre.

Le psychodrame et les méthodes d’action sont donc utilisés, en séances individuelles ou de groupe, dans

  • de très nombreux hôpitaux, cabinets de thérapie, instituts, foyers etc.,
  • des centres de formation, cabinets de coaching ainsi qu’en stage de formation dans les entreprises, les institutions, les organisations…

Pour l’utiliser efficacement et de manière "sécure", le psychodrame nécessite une formation approfondie, riche en théorie et en expérience.